Sélectionner une page

TEST. : De la naissance à la mort, le corps est notre compagnon d’existence. Dans nos sociétés développées, il est devenu, notamment depuis la libération sexuelle, une préoccupation et un souci quotidiens, comme le montre le développement des soins corporels. Chacun, à la recherche d’une harmonie entre corps et esprit, entre nature et culture, espère trouver en lui un lieu et un mode de vie.

Depuis 2006, la revue Corps donne la parole à des chercheurs, spécialistes en biologie, éthologie, histoire, anthropologie, sociologie, philosophie, psychologie, psychanalyse et littérature qui dressent le premier inventaire transdisciplinaire des vécus, des représentations, des pratiques, des techniques et des théories du corps dans le monde contemporain, par le biais de rapprochements, d’échos et d’échanges stimulants. La revue CORPS, lancée avec les éditions Dilecta en 2006, poursuit, depuis 2011 à CNRS Editions, la confrontation et la mise en perspective des travaux sur le corps en sciences humaines et sociales et en sciences de la vie par une réflexion pluridisciplinaire. Il s’agit de prendre la mesure des enjeux scientifiques et idéologiques autour du corps.

Des entretiens avec des spécialistes du corps, comme, par exemple, le philosophe Jean Luc Nancy, l’historien Georges Vigarello, l’écrivaine Régine Detambel, le sociologue Éric Fassin, l’activiste queer Sam Bourcier, le pragmatiste Richard Shusterman, l’anthropologue David Le Breton, permettent des ouvertures fécondes.

Deux dossiers thématiques par numéro, dans la rubrique « Lire », coordonnés chacun par deux chercheurs, (Corps des affects ou Ecologies corporelles récemment par exemple) offrent des articles autour d’une thématique commune concernant les états, les pratiques, les représentations corporelles, la nouvelle notion de « milieu corporel » qui impliquent adaptations, émotions et réorganisations de soi parmi les autres.

La revue compose un cahier iconographique sur des thèmes originaux avec une iconographie documentaire ou esthétique : par exemple la construction et la typification des corps avec des reproductions de cartes postales vendues lors des expositions coloniales et universelles et représentant des « sauvages », ou encore une série photographique artistique donnant à voir des corps au combat au Sénégal.

Enfin, la rubrique « Découvrir » révèle jeunes chercheurs et nouvelles approches.

Ainsi, diversité des approches, richesse des questionnements et transversalité des objets construisent les numéros de CORPS.

La revue s’élabore sous la co-direction de Bernard Andrieu, Professeur d’Epistémologie du corps et des pratiques corporelles à l’Université Paris Descartes et coordinateur du GDRI 836 CNRS Body Ecology ; de Gilles Boëtsch, Anthropobiologiste, Directeur de recherche émérite au CNRS ; de Dominique Chevé, Anthropologue, chercheure associée et co-responsable de la thématique 5 de l’UMR 7268 ADES CNRS-AMU-EFS.

Avec un conseil scientifique et un comité de lecture, internationaux, la Revue Corps est soutenue par l’EA 3625 TEC « techniques et enjeux du corps » (Dr. Bernard Andrieu), par l’UMR 7268 ADES (Dr. Michel Signoli) et l’UMI 3189 (Dr. Pr Lamine Gueye).